Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Partager :

Commander maintenant :

Tarte aux pommes et aux cerises cornéliennes, agréable et savoureuse

Le cornélien injustement oublié

Parmi les nombreux fruits injustement oubliés par notre société trépidante, il en est un dont le renoncement signifie la perte d’une source précieuse de nutriments importants, dont la vitamine C.

Il s’agit des cornouilles, fruits du cornouiller qui, par le rouge de ses branches et le jaune de ses fleurs, tache la lisière de beaucoup de nos forêts. C’est un joli petit arbre connu depuis l’Antiquité, où son bois servait à fabriquer des haches, des javelots, et… et même le cheval de Troie ! (Nous avons raconté cette histoire il y a quelque temps, vous pouvez la retrouver ici).

Ces petites baies rouges, aujourd’hui presque inconnues du plus grand nombre, sont en fait une source d’antioxydants et de vitamines, de carotènes, de pectines, de tanins, de mucilage, de fructose et d’acides organiques (acide malique, acide gallique et acide glyoxalique). En particulier, les cerises cornaline contiennent de très grandes quantités de vitamine C, plus de deux fois plus que les agrumes !

De l’arbre au garde-manger, la compote de cornouiller

Les fruits poussent à l’état sauvage entre août et septembre, et une belle promenade en famille à la recherche de ces petits fruits délicieuxpourrait être l’idée d’un dimanche d’été. Pour l’instant, nous pouvons toutefois utiliser les cerises cornaline sous une autre forme, tout aussi bonne et saine.

Il s’agit de la compote de cornouiller de l’Alpe Pragas, élaborée à partir de la variété de cornouiller Jolico, cultivée au château de Juval, dans le Tyrol du Sud. Un concentré de bienfaits, de vitamines et d’antioxydants, à déguster avec du pain au petit déjeuner, avec du fromage ou du yaourt, ou… pour préparer une délicieuse tarte aux pommes !

La recette de la tarte aux pommes et à la cornaline

La recette d’aujourd’hui propose une pâte brisée parfumée remplie d’un mélange de pommes et de confiture de Corniolo, pour un en-cas sain ou un dessert savoureux. Bon appétit !

Ingrédients
  • 300 g de farine 00
  • 150 g de sucre en poudre
  • 150 g de beurre froid
  • 1 œuf
  • 1 jaune d’œuf
  • salles
  • Pour la garniture
  • 450 g de pommes nettes de déchets
  • 100 g de compote de cornouiller de l’Alpe Pragas
  • 25 g de sucre en poudre
  • sucre glace à volonté
Préparation de la tarte aux pommes et à la cornaline

Commencer par la pâte brisée. Mettre la farine et une pincée de sel sur un plan de travail, ajouter le sucre et le beurre, commencer à pétrir avec les mains, puis ajouter l’œuf et le jaune d’œuf.

Pétrir rapidement, envelopper dans du film alimentaire et placer au réfrigérateur pour une heure de repos.

Pour la garniture, éplucher les pommes, les épépiner et les couper en petits cubes, ajouter le sucre et la compote de cornouiller, bien mélanger.

Préchauffer le four à 180 degrés.

Graisser et fariner un moule de 22 cm de diamètre.

Sortir la pâte du réfrigérateur et mettre de côté une boule de pâte de la taille d’un citron. Etaler 2/3 de la pâte et tapisser le moule, faire des trous à l’aide d’une fourchette et remplir avec la garniture.

Avec le reste de la pâte, créer des bandes d’environ 2 cm de large et recouvrir les pommes de façon à ce qu’elles se croisent.

Cuire au four pendant 35-40 minutes.
Cuire, laisser refroidir et démouler en veillant à ne pas casser le moule.

Décorer selon les goûts avec un peu de sucre glace.